Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 09:33

https://www.facebook.com/Association-des-Femmes-de-la-Boissi%C3%A8re-349835658703898/?fref=ts

Repost 0
Published by association-femmes-boissiere.over-blog.com
commenter cet article
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 12:36

Ce blog n'est plus alimenté depuis un moment.

Nous sommes en période de réflexion quant à créer un site plus pratique, avec des rubriques.

La rentrée s'est bien passée, comme chaque année, de nombreuses personnes sont désireuses d'apprendre à lire, écrire et parler français, ainsi la liste d'attente s'allonge de jours en jours. 

 

Voici l'emploi du temps, avec quelques nouveautés 

Repost 0
Published by association-femmes-boissiere.over-blog.com
commenter cet article
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 11:01

Entretiens audios réalisés par l'Association des Femmes de la Boissière avec des personnes ayant vécu ou vivant toujours à l'étranger / hors de son pays d'origine.

Des moments forts, émouvants, qui nous en apprennent beaucoup sur le déracinement, l'apprentissage d'une nouvelle langue et les choc culturels.

Cliquez ici : link

Repost 0
Published by association-femmes-boissiere.over-blog.com
commenter cet article
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 10:54

 

 

 

Association des Femmes de la Boissière

 

 

 

Ateliers Sociolinguistiques

pour construire

une société plus solidaire

 

2014

 

 

Table des matières

 

 

  • Introduction …............................................................ p.4

 

  • Schéma …................................................................... p.7

 

  • Les A.S.L. Déroulement général . …..........................p.8

 

  • Ateliers plurilinguisme …........................................... p.10

 

  • Lecture aux tout-petits …........................................ p.12

 

  • Théâtre de la Girandole . ….....................................p.14

 

  • Projet photo – atelier d'écriture ….......................... p.16

 

  • Journée Pique-nique / football ….......................... p.18

 

  • Repas de quartier . …...............................................p.21

 

  • Ateliers d'échanges de savoirs . …..........................p.23

 

  • La Voie est libre ….................................................... p.25

 

  • Café social …............................................................ p.26

 

  • Perspectives . ….........................................................p.32

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La demande des stagiaires est la même depuis vingt ans : apprendre à parler, lire et écrire la langue française.

La proposition de l’association  des Femmes de la Boissière est la suivante : apprendre tout cela au travers de situations concrètes inscrites dans l’action collective. L’objectif principal de l’association est en effet de permettre de s’appuyer sur l’apprentissage du français comme un tremplin possible pour devenir acteurs-actrices de la cité à différentes échelles.

 

Pour ce faire il est nécessaire de tisser des partenariats avec différentes structures permettant une ouverture et une découverte de nouveaux espaces et champs d’action, difficile à appréhender dans le seul cadre de l’association. Il est fondamental également que ces partenariats permettent aux stagiaires d’agir dans et sur ces espaces, et d’augmenter leur pouvoir au sein de l’association, du quartier, de la ville voire au-delà.

 

Depuis deux ans, les partenaires de l’association sont donc soigneusement choisisen fonction de l’implication proposée aux stagiaires dans la construction et la mise en place des projets, dans la possibilité de penser ces projets, de les modifier, de les faire évoluer et aboutir.

 

De plus en plus, ces projets, d’abord proposés à tou-te-s au sein de l’association, permettent de constituer des petits groupes de personnes motivées, qui se rassemblent en dehors des heures de cours et qui réalisent leurs projets en lien direct avec les professionnels.

Les formatrices/teurs de l’association deviennent des passeurs et interviennent de moins en moinssur ces projets qui deviennent réellement ceux des participants. A leur charge ensuite de les présenter aux autres stagiaires et de s’en faire les porteurs dans l’espace public.

 

Cette sélection rigoureuse nous amène à observer que la majorité des projets de 2014 ont permis aux stagiaires d’élargir leurs champs d’action ainsi que leurs rôles sociaux : écrire une pièce et la jouer dans un théâtre pour alerter l’opinion sur la déroute du service public, devenir intervenante en multi-accueil Petite Enfance pour sensibiliser les jeunes enfants au plaisir de lire, participer à l’organisation et à la mise en place d’une journée conviviale d’envergure sur le quartier, réaliser un projet photo portant la voix des femmes dans la rue, devenir représentantes de l’association lors des fêtes de quartier. 

 

Ces actions s’inscrivent dans une démarche de construction d’une société plus solidaire, et de réflexion sur l’orientation que chacun souhaite donner à la société. Une société où les échanges, la rencontre, l’organisation et l’action sont essentiels. Où l’on réfléchit ensemble à ce que l’on veut et où on le met en place soi-même et avec les autres.

 

Nous espérons qu’avec le temps les partenariats actuels pourront se consolider et se développer par l’interaction directe entre les stagiaires et les intervenants extérieurs, et que de nouveaux partenariats de ce type verront le jour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Schéma représentant l'étendue de la participation des stagiaires

 

 

Nous avons choisi de montrer comment les stagiaires étaient impliqué-e-s dans chaque projet, de “Je suis bénéficaire” à “Je porte le projet”, en passant par différents stades “je transmets”, “je propose”, ...

Ils constituent des critères d’évaluation initiale lorsqu’on choisit le projet et finale lorsqu’on en analyse les répercussions.

 

Les espaces touchés : famille, quartier, institutions et société.

 

 

 

Les ASL, déroulement général

Apprendre et apprendre aux autres

 

 

Les ASL ont lieu les lundi, mardi, jeudi et vendredi matins. Ils accueillent une trentaine d'apprenantes et, depuis peu, des apprenants, aux profils FLE et alpha. Cette mixité socio-culturelle mêlant différents parcours de vie est, selon nous, une grande richesse, sur laquelle nous nous reposons pendant les ASL.

 

Les lundi et vendredi illustrent cela : les " FLE " et les " Alphas " sont mélangés et s'entraident lors d'activités favorisant l'échange, et les compétences sont aussi bien écrites qu'orales.

Les non/peu-francophones scolarisés aident les francophones non-scolarisées à lire et écrire et ces derniers les aident à s'exprimer.

 

Petit à petit, les apprenants ont intégré cette nouvelle forme d'apprentissage peu conventionnelle où l'enseignant, le tableau et le livre ne sont plus aussi présents. D'abord réticents, ils ont ensuite vite apprécié cette nouvelle forme de pouvoir qui leur été donnée, ils ne sont plus passifs dans leur apprentissage, mais totalement actifs.

 

Les mardi et jeudi matins sont consacrés aux ASL par niveaux : FLE et Alpha.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ateliers Plurilinguisme et Apprentissage du français

Reconnaître ses compétences dans sa(ses) langue(s) pour améliorer son apprentissage du français

 

 

A deux reprises les stagiaires de l’association ont participé à un atelier « Plurilinguisme et apprentissage du français » animé par l’association DULALA au sein du centre social SFM. L’occasion pour les stagiaires et les formatrices de ces deux structures de se rencontrer, et pour certaines personnes de l’association d’identifier cet espace comme un lieu ressource notamment en terme d’accueil des jeunes enfants et de sorties culturelles.

 

Au cours de ces ateliers les stagiaires ont tout d’abord pu découvrir les langues parlées par les autres participants et échanger autour de cette diversité : un bon moyen de faire connaissance et de valoriser les compétences de chacun-e. Après une réflexion sur le langage non-verbal et ses possibles sources d’incompréhension, les stagiaires ont pu expérimenter au travers de diverses activités l’intérêt de s’appuyer sur leurs connaissances dans leurs propres langues pour transférer ces compétences dans leur apprentissage du français et/ou de la lecture-écriture.

 

Peu d’ateliers ont été menés et ceux-ci auraient mérité d’être plus développés pour qu’ils puissent réellement porter ses fruits. Dans la perspective d’un projet sur la valorisation des langues en 2015, proposé par DULALA et porté par les acteurs du quartier, ces ateliers pourraient être reconduits et encourager les stagiaires à envisager leur(s) langue(s) comme une ressource à valoriser dans les actions en direction des familles du quartier. A suivre…

 

 

 

 

Le projet « Lecture aux tout-petits »



Projet Lecture aux Tout-petits

Intervenir dans une structure Petite enfance,

prendre plaisir à lire

 

 

En 2013, un projet de lecture pour les tout-petits a commencé à se mettre en place avec la bibliothèque Colonel Fabien. Au cours d’ateliers à la bibliothèque et d’une animation au Salon du Livre pour la Jeunesse de Montreuil, les stagiaires de l’association ont pu se familiariser avec divers ouvrages jeunesse et (re)découvrir le plaisir et l’intérêt de la lecture pour les tout-petits, ainsi que pour eux-mêmes dans le cadre de leur apprentissage du français et/ou de la lecture-écriture.

 

A partir de janvier 2014 grâce à la bibliothèque Colonel Fabien, un partenariat a été mis en place avec le multi-accueil Emmi Pikler. Deux fois par mois, deux stagiaires se rendaient au multi-accueil en compagnie de Renata Pannekouche. A trois, elles proposaient la découverte et la lecture d’albums jeunesse à des enfants de 2 ans, accompagnés de leurs éducatrices durant 30 minutes. L’occasion pour les stagiaires d’expérimenter le plaisir de lire aux enfants, de s’appuyer sur leurs réactions pour improviser une nouvelle lecture de l’histoire. L’occasion surtout pour elles d’intervenir dans une structure publique en tant qu’animatrices d’un atelier et lectrices légitimes, au côté d’une professionnelle du domaine, en dehors des locaux de l’association. L’occasion enfin de réaliser un partenariat où tous les participants sont acteurs, et où chacun s’enrichit et apprend de la rencontre avec l’autre. Changement de position, changement de regard, découverte.

 

 

 

 

 

 

 

Théâtre de la Girandole

Créer, mettre en scène, jouer, s'exprimer, se sentir légitime dans les espaces culturels

 

 

Un partenariat s'est tissé avec le théâtre de la Girandole en avril 2013 à l'occasion d'un atelier de théâtre d'ombres sur le thème de la ville, donnant lieu à une représentation au théâtre de la verdure, dans les murs à pêches, en juin 2013.

Depuis, ce partenariat perdure avec une vraie envie du côté du théâtre de rendre ce lieu accessible à tous.

 

Ainsi, en mai 2014, la comédienne Eva Castro est venue animer des ateliers avec quelques apprenants. Elle n'est partie d'aucun texte, d'aucune idée précise. Les apprenants ont apporté leurs idées et ont construit une scénette avec le guidage de la comédienne.

Ils ont décidé d'évoquer la privatisation possible des hôpitaux et tout ce que cela pourrait impliquer.

 

Les apprenants ont représenté cette pièce au théâtre de verdure à deux reprises, face à un public peu habitué à entendre la parole d'habitants du Haut Montreuil, apprenant le français d'autant plus, et finalement très touché par le sujet choisi concernant une grande partie des citoyens à l'heure actuelle.

 

Aujourd'hui, ce partenariat continue et s'intensifie.

 

 

 

 

 

Projet photo et atelier d'écriture

autour de la question de l'identité

S'exprimer, donner son point de vue, créer

 

 

De janvier à mars 2014, la photographe montreuilloise Camille Cier, du collectif déROOTés est venue faire des ateliers autour de la photographie et de l'écriture avec, comme problématique " Qu'est-ce qu'être une femme ? ".

Pendant de nombreuses séances, elle est venue discuter avec les femmes autour de cette question. Les femmes intéressées ont écrit des textes, dessiné leur autoportrait et ont posé devant l'objectif de Camille Cier. Elles ont choisi de montrer leur visage ou non.

Les photos ont été collées sur les murs de la place du marché de la Croix de Chavaux le 8 mars, jour de la femme. Nous n'avons pas obtenu d'autorisation de la Mairie pour exposer sur la place  de l'Hôtel de Ville avec les autres photographies et stands mis en place pour l'occasion.

Nous sommes très satisfaits de ce partenariat car,l'artiste est là pour apporter des clés aux femmes, pour leur permettre de s'exprimer et de mettre en lumière leur identité, leurs idées et leurs propos et non pour imposer quoi que ce soit. Les photos ont été exposées en très grand format lors du festival " Rêvons rue " à Saint-Ouen en juin 2014 et lors de La Voie est Libre en septembre 2014. Nous pensons que ces événements sont tout à fait propices à ce travail et entraînent chez le passant une certaine réflexion.

 

Pour l'année 2015 Camille Cier aura la possibilité de proposer aux stagiaires des ateliers de création d'appareil photographique, d'apprentissage des techniques de cadrage et de développement photo, afin que les participants puissent créer du début à la fin leurs images et avoir un plus grand contrôle sur le message véhiculé.

 

 

 

 

 

 

 

Journée pique-nique / football

Construire ensemble, unir ses compétences

 

 

Dimanche 8 juin 2014, la Terrasse, l'Association des Femmes de la Boissière, l'Antenne de quartier Jules Verne et l'association PIPA (Parisiens d'Ici, Parisiens d'Ailleurs) ont organisé une journée pique-nique/football épaulés par des habitants et des associations du quartier.

 

L'objectif de cette journée était de mobiliser les compétences de chacun et de chacune et de proposer une journée riche et diversifiée sans faire appel à des professionnels ou des spécialistes.

 

Sur le terrain de football, jeunes et moins jeunes, novices et confirmés jouent tout l'après-midi.

Sur la pelouse, les amis, familles se prélassent, se rencontrent, échangent leurs plats cuisinés et goûtent les produits fermiers de l'association Kelbongoo. Les enfants lisent des histoires dans les livres prêtés par la bibliothèque Fabien et des adultes s'improvisent conteurs.

Un peu plus loin, sur la terrasse, deux équipes, des résidents du foyer malien et des habitants de la cité de l’Amitié s'affrontent sur le tournoi de pétanque. Sur la scène, un groupe de femmes présente un sketch sur la parentalité et, derrière, le Rucher-Ecole délivre les secrets du miel et des abeilles.

La sono est fournie par un membre de la Terrasse, l’électricité provient d’un ami voisin. Le chanteur vient aussi de la terrasse. Un artiste voisin y partage aussi son art.

 

Chacun y a sa place, chacun apporte et reçoit, la journée est construite par tout le monde.

 

 

 

Le repas de quartier

Organiser ensemble des moments de convivialité

 

Le repas de quartier qui s'est tenu en juin a été une occasion de plus pour l'association, ses apprenants et ses invités de s'ouvrir sur le quartier, de nouer des liens avec les habitants tous âges confondus. Des couples avec enfants, des personnes âgées, des enfants seuls mais encore des commerçants du marché hebdomadaire sont venus prendre un thé avec les apprenants autour d'un buffet composé de plats préparés par les habitants.

L'association a installé l'accueil devant le local du café social dès 15h afin d'être plus accessible aux seniors qui le fréquentent et aussi en tenant compte des familles avec des enfants en bas âge.

Ceci a permis ainsi le temps de la rencontre avec les habitants et en particulier avec les femmes de l'immeuble qui, encouragées par l'initiative, ont décidé de prolonger la discussion en réinstallant leurs chaises, investissant le lieu. Elles ont confié regretter ne pas pouvoir le faire plus souvent pour des raisons de sécurité entre autres, alors que les plus anciennes nous racontaient que cela se faisait autrefois.

Ainsi le goûter qui était prévu jusqu'à 18h s'est finalement poursuivi tard le soir dans la rue. Une habitante qui fréquente l'association à travers les cours d'ASL a régalé tout le monde avec un Tieb africain qu 'elle a préparé spontanément, ravie de cette ambiance chaleureuse et inattendue. Une autre s'est jointe à nous en famille et a proposé son aide bénévole pour l'activité de l'association.

Cette expérience nous a montré que cette occasion de se rencontrer fait émerger la demande de rencontres conviviales et intergénérationnelles dans leur quartier et nous faisons le lien avec les échanges de savoirs déjà existant à l'AFB.

Ceci nourrit notre réflexion.

 

 

Les ateliers d'échange de savoirs

Apprendre et enseigner soi-même

 

Les échanges de savoirs, à l'origine lancés par les formatrices de l'AFB continuent de se tenir autour de la cuisine, d'ateliers d'échange autour de la langue orale et écrite. Ils réunissent des personnes extérieures à l'association, des habitants, le comité Tostan, des parisiens et des apprenants de l'association.

 

L’échange du 19/10 notamment s'est tenu pour la première fois à l'initiative et en co-organisation avec le collectif habitants Tostan Boissièrequi, avec les apprenants de l'association a souhaité inviter les habitants du quartier pour nouer des liens et consolider ceux existants. Les adultes ont cuisiné un tieb. Les enfants ont réalisé des pâtisseries sans cuisson, leur rappelant des notions d’hygiène, les valorisant, leur confiant la réalisation en autonomie et avec le soutien d'un papa.

 

Une réflexion a aussi été menée pour préparer et enrichir la réalisation de saynètes en vue de provoquer des débatssur les représentations de chacun, les différences et ce qui nous rassemble, l'exclusion, l'égalité hommes/femmes... Ces saynètes seront présentées à la rencontre de Capacitation Citoyenne prévue prochainement à Bordeaux.


 

 

 

A cette occasion et en tenant compte de la demande des habitants émise à l'occasion du repas de quartier de juin de multiplier les rencontres entre habitants, les participants à cet échange de savoirs ont souhaité partager les nombreux mets préparés en dressant les tables dans la cour. Plusieurs habitants de la cité Châteaudun se sont joints à nous pour la dégustation dont un jeune couple avec enfant qui vient d'emménager dans le quartier et qui a pu visiter les locaux de l'AFB.

 

Les enfants qui jouaient dans la cour ont apprécié notre compagnie et se sont montrés très respectueux en faisant attention de ne pas gêner avec leur ballon et jeux.

 

Être visible pour les adultes en occupant la cour de cette manière conviviale dès que cela est possible, permet de créer des liens intergénérationnels, préventifs auprès des plus jeunes et des plus fragiles.

 

Cette expérience nous montre une fois de plus la nécessité de poursuivre sur cette voie en continuant d'ouvrir ces échanges avec la participation du plus petit au plus grand.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La voie est libre

Participer à un événement citoyen solidaire

 

L'AFB a souhaité participer pour la première fois à cet événement participatif et citoyen, d'expression et créativité de chacun, d'échanges et de partage.

Une tente a été décorée et aménagée par l'équipe de salariées, bénévoles et stagiaires de manière à accueillir le public avec du thé et des gâteaux confectionnés par chacun.

En préparation, les stagiaires avaient fabriqué durant les ASL, des cubes sur lesquels ils se présentaient, l'idée étant d'aller à la rencontre de l'autre. Ceci a été un prétexte à l'échange avec le public. Chacun avait amené aussi des objets personnels le représentant, ce qui a alimenté un quiz.

L'exposition des photos sur l'identité de la femme, réalisées dans le cadre d'ateliers rencontres des stagiaires avec Camille Cier photographe, a permis aux apprenants de montrer et présenter ce travail qui a été pour certains un véritable travail d'introspection.

Le public était curieux et enthousiaste. C'est pour les apprenants l'occasion de se faire connaître sur un nouveau terrain auprès d'un public divers et une occasion supplémentaire d'être reconnus et valorisés dans leur intégrité et citoyenneté.

La journée a permis de nombreux échanges, des prises de contact avec d'autres structures.

Salariées, bénévoles et stagiaires ont pris beaucoup de plaisir lors de cette journée. L'association compte renouveler cette expérience l'an prochain.

 

 

Le Café Social

En 2014, le Café-social a poursuivi ses activités dans le cadre, entre autres, des deux permanences par semaine, les mardis et jeudis de 14 h à 16h dans le local du 235 rue Charles Delescluze.

Ces deux permanences sont l'occasion pour les participants du Café-social de se réunir pour un moment de convivialité ainsi que de trouver une aide pour leurs démarches administratives et un accès facilité au droit.

 

Le Café-social, un relais au sein de la Boissière …

Notre activité d'aide aux démarches administratives et d'accès au droit et les liens que nous avons noués avec des structures du quartier ont permis de faire venir un plus grand nombre de personnes au sein de nos locaux que nous avons pu, soit aider sur place lorsque nos compétences le permettaient, soit rediriger vers les structures qualifiées.

Ces structures partenaires redirigeant vers le Café-social sont par exemple : le foyer Branly, la mosquée de la rue de Rosny, les gardiens des 233 et 235 ...

Nous avons actuellement vingt personnes inscrites dont quinze qui ne fréquentaient pas auparavant les ASL de l'Association des Femmes de la Boissière. Une moyenne de sept à dix personnes se rend au Café-social au moins une fois par semaine. Ces présences sont consignées à chaque séance dans un cahier d'émargement.

 

Les demandes que nous avons eu à traiter ont concerné des domaines aussi variées que : la santé ( mutuelle, CMU, carte vitale, remboursements de soins de santé, suivi de demandes de carte handicapé, prise de rendez-vous médicaux), la retraite (demande d'explication sur les paiements, retraite complémentaire, dossier d'allocation de solidarité aux personnes âgées(ASPA), la naturalisation, le séjour (demande de renouvellement de carte de séjour d'un an ou demande de carte de séjour de dix ans), les allocations familiales, l'aide personnalisée au logement, les déclarations d'impôts, la lecture de courrier et l'explication de factures (gaz, téléphone, électricité...)

Pour chacun des cas nous traitons la demande et redirigeons les personnes vers la structure compétente lorsque cela est nécessaire. Nous les accompagnons également physiquement lorsque cela s'avère indispensable, tout en évitant de rendre les personnes dépendantes à notre présence.

Nous avons ainsi pu rediriger des personnes vers : le Point d'Accès aux Droits, la CIMADE, l'écrivain public, le centre communal d'action sociale (CCAS), le centre local d'information et de coordination gérontologique(CLIC), la Maison des Associations...

 

Le Café-social, un lieu ouvert qui permet de s'ouvrir aux autres …

Le Café-social se donne également pour mission d'offrir à ses participants la possibilité de sortir de leur quotidien pour découvrir d'autres lieux, rencontrer d'autres personnes.

Ainsi, nous avons participé, le 13 mars, à une rencontre inter-associative initiée par le Kinkéliba, café-social de Nanterre. Ce fut pour nous l'occasion de découvrir ce que pourrait être le Café-social de la Boissière dans quelques années : un espace dédié, convivial, ouvert de façon permanente. Cette rencontre nous a également permis de faire la connaissance avec de nouvelles personnes, et de nouvelles associations qui travaillent dans des milieux multiculturels.

L'atelier Bogolanorganisé par l'association Colore ton mondele 23 juin, dans les jardins des Restos du Cœur de Montreuil, a été aussi l'occasion d'échange autour de la découverte d'une pratique ancestrale artistique de dessins sur tissus par l'utilisation de teintures minérales et végétales.

Dans une optique d'ouverture du Café-social sur l'extérieur, nous avons organisé, un repas de quartieren juin 2014 (le deuxième du Café-social puisque nous en avions organisé un en juin 2013). Cet événement a permis de rendre le Café-social visible et de recueillir les témoignages des habitants quant aux initiatives qu'ils aimeraient voir fleurir dans leur quartier. Ainsi, nous avons pu nous rendre compte à quel point l'idée d'avoir un lieu de convivialité où ceux qui le souhaitent peuvent se retrouver est un projet auquel les habitants sont très favorables.

Nous avons également participé, le 18 mars, au cinéma Le Méliès, à la projection du film Des étoilesde la réalisatrice Diana Gaye, avec le partenariat du CCASqui a pu réserver un transport pour nos participants à cette occasion.

 

 

Notre partenariat avec le CCAS : créer des liens, aller à la rencontre de l'Autre

Le 15 octobre, dans le cadre de la Semaine bleue, nous avons reçu un groupe de personnes âgées issues de différents quartiers de Montreuil, d'autres associations ou de foyers, avec qui nous avons pu échanger sur nos activités. Des liens se sont créés, liens qui sont pour nous l'amorce de nouveaux partenariats.

Dans la continuité de cette rencontre, nous avons participé à une après-midi jeux de société organisée par le CCAS au centre de quartier des Ramenas avec les habitants du foyer Ramenas.

Nous avons également participé à la sortie au marché de Noël de la Défense, organisée par le CCAS. Il s'agissait de la troisième participation de l'AFB à cette sortie.

 

Le poste d'adulte-relais : un tremplin vers l'avenir …

Depuis le mois d'octobre 2014, l'Association des Femmes de la Boissière a l'honneur d’accueillir un nouveau poste : celui d'adulte-relais. En effet, Mme Fatima Said est désormais adulte-relais salariée à l'association. Dans le cadre des missions qui lui sont confiées, ce poste d'adulte-relais apporte une nouvelle ouverture au Café-social. En effet, plusieurs accompagnements ont pu être assurés en dehors des jours de permanence du Café-social (accompagnement pour domiciliations, prise de rendez-vous au Centre Social Départemental, accompagnement pour demande d'asile...). Ce nouveau poste permet également à l'AFB, et donc au Café-social, d'être représentée à certaines réunions la concernant dans ses domaines d'activités.

Nous sommes également en train de développer de nouveaux partenariats et donc de nouveaux projets pour le Café-social.

Le poste d'adulte-relais nous offre des perspectives, jusque là inespérées, pour le développement du Café-social.

Il est aussi important pour nous de continuer à nous formeret nous tenir au courant de tout ce qui pourrait être utile à notre activité. Nous avons, par exemple, participé au colloque international organisé par Migrations santé sur le thème " État socio-sanitaire des personnes âgées immigrées - Étude comparative en France, en Europe et dans les pays d'origine". Nous avons également participé aux réunions autour des aides alimentaires organisées par la ville ainsi qu'à celles concernant l’organisation du Réveillon solidaire.

Nous veillons à garder un contact régulier avec nos participants qui ne pourraient plus se déplacer, par des appels téléphoniques et des visites aux domiciles.

 

Perspectives

Écrire, lire et parler restent les premières demandes des femmes et des quelques hommes qui viennent à l'association. Cependant, les questions sur «  comment », « pourquoi » et « avec » quels partenaires, restent au cœur de nos préoccupations.

Le schéma en page 7 montre comment nos partenaires agissent «  pour » nous ou « avec » nous.

Les projets menés en 2014 ont tous en commun de mettre en œuvre des activités pour :

  • apprendre et construire ensemble,

  • exprimer son point de vue dans de multiples espaces, y compris ceux qui ne sont pas familiers,

  • (re)prendre confiance et valoriser les compétences de tous,

  • être autonome dans ses démarches administratives et quotidiennes,

  • tisser des liens et s'apporter mutuellement dans une société interculturelle et intergénérationnelle.

Nous sommes toujours à la recherche de partenaires appréhendant les stagiaires comme de véritables collaborateurs dans la mise en place des projets. De ce fait, nous sommes toujours particulièrement vigilants dans la sélection de nos partenaires.

 

Ces partenaires, qu'ils soient artistes, associations ou services, apportent une technique, des idées et une certaine ouverture. Mais, nous attendons de ces derniers qu'ils soient prêts à laisser les stagiaires s'approprier l'idée initiale quitte à la modifier dans une perspective de construction commune.

Dans nos projets futurs, nous aimerions développer davantage les liens avec la cité Châteaudun et le quartier. Nous avons commencé en mai 2013, quand nous avons fêté les 10 ans de l'AFB dans la cour de l'immeuble. Tous les habitants étaient invités et ce fut un événement marquant pour l'association. De multiples repas de quartier et échanges de savoirs ont suivi, ainsi que quelques activités matinales dans la cour.

En 2015, il est prévu que la Mairie engage des travaux avec l’OPHM afin de réaliser une deuxième ouverture dans les locaux principaux de l’association. Cette ouverture permettra alors de rassembler dans un même lieu ateliers ASL et Café Social. Donnant directement sur la cour, celle-ci permettra aux habitants d’entrer plus facilement en contact avec l’association, ainsi qu’à l’association de mener des actions plus visibles. Ce changement, essentiel pour le développement des projets de l’AFB, permettra d’entreprendre de nouvelles initiatives et de renforcer les liens avec les habitants.

Ceci afin de créer des liens, un lieu de rencontre et de partage intergénérationnel et interculturel, un espace pour les initiatives citoyennes qui continueront à concourir à la construction d’une société plus solidaire.

 

 

 

 

Nous tenons à remercier nos partenaires :

 

 

  • L'association DULALA,

  • La bibliothèque Colonel Fabien,

  • La crèche Emmy Pickler,

  • Le théâtre de la Girandole,

  • Camille Cier et Raphaël Wolf du collectif Dé-Rootés,

  • La terrasse

  • Le collectif Tostan Boissière,

  • L'Antenne de quartier Jules Verne,

  • Le CCAS

  • L’association Colore Ton Monde

  • Le Kinkéliba, Café Social de Nanterre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Association des Femmes de la Boissière reçoit des subventions :

- de l'Etat ;

- du Conseil Général ;

- de la ville de Montreuil.

 

Association des Femmes de la Boissière

233G, bd Aristide Briand

93100, Montreuil

01.55.86.92.80

 

associationfemmesboissiere@gmail.com

http://associationdesfemmesdelaboissieremontreuil.over-blog.com

 

 

Cours: lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h15 à 11h15.

Café social: lundi et jeudi de 14h à 16h

Repost 0
Published by association-femmes-boissiere.over-blog.com
commenter cet article
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 18:15

La terrasse est un terrain pour tous, géré par un collectif d'habitants dont l'Association des Femmes de la Boissière est partenaire.

 

Notre montage vidéo fait-maison.

Bon visionnage ! link

Repost 0
Published by association-femmes-boissiere.over-blog.com
commenter cet article
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 17:00

Nous serons à La Voie est Libre dimanche 21 septembre sur le tronçon de l'autoroute A186, coupé pour l'occasion, à la sortie du boulevard Aristide Briand.

 

Venez nombreux voir une exposition photos des femmes de l'association, boire du thé à la menthe et discuter avec nous.

 

http://www.lavoieestlibre.org/#la-voie-est-libre

 

http://www.lavoieestlibre.org/#c-par-ici

 

http://www.youtube.com/watch?v=cC7UBv_-qfc

Repost 0
Published by association-femmes-boissiere.over-blog.com
commenter cet article
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 16:53

La rentrée a eu lieu lundi 8 septembre.

Il y a déjà 38 inscrits. " Déjà " car, nous rappelons que les locaux sont très petits : 4 salles, dont une " grande " pouvant accueillir environ 16 personnes et 3 petites, pouvant accueillir environ 6 à 10 personnes chacune. 

Parmi les 38 inscrits, environ la moitié de nouvelles personnes : des femmes et des hommes, des jeunes et des moins jeunes, des francophones, des non-francophones, des scolarisés et des non-scolarisés de toutes origines. Cette richesse est très intéressante et importante pour l'association car tout le monde apporte ses spécificités, son savoir, ses compétences et s'entraide mutuellement.

Mais, comme chaque année, il n'y a déjà plus de place et déjà une petite liste d'attente.

Les locaux sont pleins.

Les chaises manquent.

Des personnes vont encore restés sans formation en français.

Repost 0
Published by association-femmes-boissiere.over-blog.com
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 12:33

http://femmeboissiere.wordpress.com

Repost 0
Published by association-femmes-boissiere.over-blog.com
commenter cet article
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 23:01

Emploi du temps 2013/2014

 

 

lundi

mardi

jeudi

vendredi

9h

Arrivée des formatrices.

- mails, téléphone, photocopies, inscription nouveaux apprenants.

"

"

"

9h15

Arrivée des apprenants, installation.

"

"

"

9h25

 

 

 

 

 

 

11h15

Début des cours

ATELIERS THEMATIQUES

En ce moment : l'orientation, le quartier, la ville.

Fin des cours

Début des cours

 

COURS PAR NIVEAU

 

 

Fin des cours

Début des cours

 

COURS PAR NIVEAU

 

 

Fin des cours

Début des cours

ATELIERS THEMATIQUES

En ce moment : l'orientation, le quartier, la ville.

Fin des cours

11h20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13h45

Déjeuner

 

Travail d'équipe

- réunions au local ou à l'extérieur,

-pédagogie,

- compta, administratif,

- projets sur l'avenir.

rien

Déjeuner

 

Travail d'équipe

- réunions au local ou à l'extérieur,

-pédagogie,

- compta, administratif,

- projets sur l'avenir.

rien

 

14h de travail pour les formatrices, dont 8h de cours et 6h de travail d'équipe.

 

Lundi :

- 4 groupes hétérogènes, francophones / non-francophones / illettrés / lettrés. - des fiches de travail et un plan de Montreuil par groupe.

Ils avaient des questions et devaient trouver les réponses dans l'index des rues et sur le plan.

 

Mardi, Groupes par niveaux.

Alpha 1 et alpha 2 :

Chacun de notre côté, on a repris l'utilisation du plan et surtout de l'index des rues et du système de tableau double-entrées pour trouver les rues. Pas évident mais ça vient petit à petit.

 

Jeudi, Fatima, Présidente de l'association,  est venue pour parler de la fête de quartier du 5 octobre et du sport.

- le groupe de sport du comité de gestion a été interviewé par le journal           " Tous Montreuil " il y a quelques mois et un article vient de paraître, on a photocopié l'image et le gros titre et lu le texte.

- Fatima a demandé qui voulait participer au stand afb de la fête de quartier. Quelques femmes se sont inscrites sur des créneaux horaires. Aidée d'Alexia, notre nouvelle stagiaire / étudiante FLE très dynamique, les femmes ont inscrit leur nom au tableau.

Elles ont ensuite fait des jeux de rôles pour préparer ce qu'elles diraient aux visiteurs du stand.

Jeudi midi, avec Henri et Fatima : budget prévisionnel pour le dossier de demande de subventions.

Vendredi, nous avons pris le bus 129 jusqu'à Mairie de Montreuil. Nous avons marché jusqu'à la bibliothèque Desnos et y avons rencontré Renata, la bibliothécaire avec qui nous travaillons, qui nous a ouvert les portes très gentiment. Normalement, la bibliothèque est fermée au public le vendredi matin. De nombreux apprenants n'y étaient jamais entrés et ne savaient pas que l'accès et la consultation des livres étaient gratuits.

Elle nous a présenté brièvement la bibliothèque et son fonctionnement dans l'optique de faire une visite complète bientôt.

Les femmes qui avaient du mal à marcher y sont restées et Renata les a orientées vers les manuels d'alpha et de fle.

Nous sommes allés jusqu'à Croix de Chavaux à pied, direction l'Office du tourisme. Personne n'y était jamais allé.

J'ai proposé aux non-francophones de demander des plans de Montreuil, en français. Riaz, Pakistanais, en France depuis peu, a hésité. C'est finalement Awais, plus à l'aise, qui a demandé. On s'est entraînés à dire la phrase avant : " Bonjour, je voudrais un plan de Montreuil, s'il vous plaît."  Et ça a marché :)

Les employés sont très sympas. J'ai dit au groupe qu'ils pouvaient y retourner seuls, quand ils voulaient aux heures d'ouverture. Les employés parlent même anglais et espagnol.

 

Nous avons aussi pris toutes sortes de prospectus sur les fêtes de quartier, le programme du cinéma, du théâtre et des centres de quartier.

 

Nous sommes ensuite retournés à la bibliothèque, de nombreuses personnes du groupe voulaient s'inscrire donc Renata a fait des cartes à tout le monde.

---------------

 

 

La demande se diversifiant, nous allons modifier un peu les groupes.

 

Voici ce qui pourrait se faire prochainement pour les cours par niveaux :

 

mardi

jeudi

salle 1

ORAL 1 - Alexia stagiaire fle

sans support écrit car on y inclut les alpha ayant besoin d'oral

FLE - Alexia

écrit, oral et grammaire

salle 2

ORAL 2 - Hayette stagiaire fle

sans support écrit car on y inclut les alpha ayant besoin d'oral

ALPHA 1 - Alice

salle 3

ALPHA 1 - Alice

ALPHA 2 - Elsa

salle 4

ALPHA 2 - Elsa

ALPHA 3 - Hayette

 

Si tout va bien, on commence comme ça mardi 8 octobre, on fait une réunion pour préparer les cours lundi 7.

 

Lemardi, les alpha ayant besoin de faire de l'oral, seront mélangés aux fle. La pédagogie sera basée sur des jeux de rôles, des dialogues en audio, des extraits de films, de bd et de chansons.

 

Le jeudi, les 2 groupes d'alpha seront divisés en 3 groupes pour plus de perfectionnement et de progression.

 

Repost 0
Published by association-femmes-boissiere.over-blog.com
commenter cet article
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 21:00

La rentrée a eu lieu lundi 9 septembre 2013.

Les cours d'alpha 1 et d'alpha 2 ont repris.

Le cours de FLE n'a toujours pas repris car nous recherchons un professeur / stagiaire FLE. 

Repost 0
Published by association-femmes-boissiere.over-blog.com
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de association-femmes-boissiere.over-blog.com
  • Le blog de association-femmes-boissiere.over-blog.com
  • : Ateliers SOCIO-LINGUISTIQUES et ALPHABETISATION -- Stagiaires : FEMMES IMMIGREES EN VOIE D'INTEGRATION -- S'intégrer socialement par la langue: - être autonome - - prendre les transports en communs - aller à la banque, à la poste - aller chez le docteur, à l'hôpital - gérer la scolarité de ses enfants - participer à la vie démocratique de la cité - s'informer, s'exprimer - apprendre la langue française écrite et orale
  • Contact

associationdesfemmesdelaboissieremontreuil.over-blog.com

Recherche

Liens